cours morphosyntaxe flsh s3 pdf

Accueil

 cours morphosyntaxe flsh s3 pdf

cours morphosyntaxe flsh s3 pdf

Bonjour cher étudiant voilà le cours morphosyntaxe  flsh s3 etudes françaises faculté des lettres et des sciences humaines et vous pouvez le télécharger en format pdf,  La phrase est un assemblage d’unités combinées selon des règles précises et faisant sens. Elle commence par une majuscule et se termine par une ponctuation forte. Chaque phrase doit obéir à un principe d’organisation. 

Les constituants principaux de la phrase (P) sont habituellement désignés par les expressions suivantes : syntagme nominal (SN) et syntagme verbal (SV) [P→SN+SV]. Le syntagme nominal est une combinaison d’unités linguistiques ordonnées autour d’un nom. Le syntagme verbal a un verbe pour noyau.

La structure fondamentale de la phrase simple

La phrase minimale : La linguistique contemporaine se sert, dans ses descriptions grammaticales, de la notion de phrase minimale pour désigner une phrase où l’on distingue deux constituants : le syntagme nominal et le syntagme verbal. La phrase  susmentionnée, en dépit de sa longueur, est réductible à une forme minimale après effacement de tous les éléments facultatifs .

La phrase verbale : La phrase verbale assertive (déclarative) comporte deux éléments : un sujet représentant en même temps le « thème », c’est-à-dire l’être ou la chose dont la phrase va parler, et le prédicat, c’est-à-dire l’ensemble des informations données à propos de ce thème .

Dans la phrase verbale, le prédicat comporte un verbe qui constitue la catégorie centrale et le pivot fonctionnel permettant d’organiser en structure complète tous les autres éléments de la phrase.

La phrase verbale à verbe impersonnel 

Dans ce type de phrases, le verbe reçoit comme seul sujet possible un pronom invariable (il) ne renvoyant à aucune personne et ne représentant aucun élément : il neige, il pleut, il tonne, il fait chaud…

Les constructions impersonnelles : 

Des verbes ordinairement personnels, à la forme active, à la forme passive, à la forme pronominale, peuvent s’employer impersonnellement :
  • Il tombe des étincelles d’eau. 
  • Il a été perdu un porte-monnaie. 
  • Cet été, il se produit de fréquents orages.
La construction impersonnelle permet d’insister sur le verbe, c’est-à-dire sur l’action elle même, en rejetant le sujet dans l’ombre. Le verbe pris impersonnellement peut avoir deux sujets, l’un, apparent, qui le précède (il), l’autre réel qui le suit. Quand le sujet réel n’apparaît pas nettement, c’est que nous avons affaire à un gallicisme, c’est-à-dire à une construction propre à la langue française et rebelle à l’analyse .

La phrase verbale attributive : La phrase verbale attributive comporte un sujet ou un objet qui sont liés à un nom, un adjectif,… par l’intermédiaire d’un verbe particulier appelé verbe attributif.

A travers ce verbe, on attribue au sujet ou à l’objet une qualité, une manière d’être ou encore une identité. Il existe ainsi des attributs du sujet et des attributs de l’objet.

La phrase non verbale : Par opposition à la phrase verbale, elle sera une phrase dont le prédicat ne comporte ni verbe ni copule .

Dans cette phrase assertive (déclarative), le verbe qui assume normalement la prédication est absent. C’est plutôt l’adjectif qui assure le rôle du prédicat. Outre la déclaration, la phrase non verbale peut exprimer d’autres modalités d’énonciation. Elle peut être impérative (Silence !), interrogative (La chaleur ?) ou exclamative (Dieu ! Mon ami !).

La phrase non verbale est employée en français moderne notamment dans le domaine journalistique et administratif : La crise gouvernementale / Une route meurtrière / Salle d’attente luxueuse et moderne / silence !

De par sa brièveté et sa souplesse, elle constitue un outil très important permettant d’exprimer un grand nombre d’idées à l’aide d’un petit nombre de mots.

Nous ajoutons quelques remarques à cette caractéristique sommaire : la phrase non verbale correspond à une phrase comportant un terme qui peut être : 
  • L’auxiliaire être : La liberté, un beau mot : La liberté est un beau mot  .
  • L’auxiliaire avoir : L’homme de tempérament colérique : L’homme a un tempérament colérique /L’homme est d’un tempérament colérique .
  • Un présentatif : La bévue d’un responsable : c’est la bévue d’un responsabl.

Les types et les formes des phrases simples

Il existe quatre types de phrase : 
  1. La phrase déclarative 
  2. La phrase interrogative 
  3. La phrase exclamative 
  4. La phrase impérative
La phrase déclarative correspond au modèle de la phrase de base tandis que la phrase interrogative, la phrase exclamative et la phrase impérative sont des phrases transformées. Plus précisément, elles sont le résultat de la transformation du type déclaratif.

La phrase déclarative est un type de phrase qui correspond syntaxiquement au modèle de la phrase de base. Sur le plan du contenu, elle est employée pour énoncer un fait, donner une information. Elle se termine par un point.

La phrase exclamative sert à exprimer une émotion forte comme la surprise, la joie, la colère, etc. ou un jugement, un sentiment. Elle commence souvent par un mot exclamatif et se termine par un point d’exclamation.

Exemple : Quel beau spectacle s’offre à nous ! Comme tu es contente !

Principaux mots exclamatifs : que, qu’, comme, quel, quels, quelle, quelles Parfois la phrase ne contient pas de mot exclamatif, le point d’exclamation est alors la seule marque visible de l’expression du locuteur.

Exemple : Je savais que vous étiez vivant !

La phrase impérative sert à donner un ordre ou un conseil. Elle se termine par un point ou un point d’exclamation. La phrase impérative est construite à partir d’un verbe à l’impératif, il y a donc absence de sujet.

Exemple : 

Regardez-moi dans les yeux quand je m’adresse à vous ! 
Travaillons bien.  
Donne-lui du temps.

Cependant, le verbe de la phrase de type injonctif (impératif) n’est pas nécessairement à l’impératif. Il peut être au subjonctif (Qu’ils sortent !). la phrase de type injonctif peut aussi être nominale, c’est-à-dire sans verbe (Dehors !).

PART 1 : TELECHARGER

PART 2 : TELECHARGER


google-playkhamsatmostaqltradent